Le ressort de la violence resiste à la civilisation

Nous assistons, sans voix, mais sans doute pas, helas, sans eructations, à une montée sans precedent de la violence avec le retour de la guerre et des meurtres de masse. La conflit ukrainien en est un exemple.

C’est que la mondialisation et le liberalisme qu’il soit « democratique » ou « totalitaire » (oui, oui) , sont des machines à fabriquer automatiquement de la rivalité: la concurrence, la sacro sainte concurrence, pour le profit mais aussi pour le prestige, en est le moteur fou.

Alors René Girard peut sans doute nous faire comprendre et anticiper cette marche forcée de la violence de tous contre tous dont nous pouvons djà voir une maquette dans le dechainement irrationnel sur les reseaux sociaux.

Relire la crise Ukrainienne, mais aussi la course à l’echalotte du complotisme, l’effondrement de la crise politique mise en evidence pendant cette campagne électorale (la montée de l’insigifiance) à travers le paradigme Girardien, permet des eclairages interessants et surtout peut offrir des pistes de sortie de crise avant que la violence indiffenciée n’embrase définitivement le monde.

Alors oilà deployeée la pensée de Girard par Girard lui meme…
Tout est là des mecanismes de la violence. Cela eclaire d’une maniere extraordinaire la crise ukrainienne et aussi le jeu des religions qui ne denoncnt pas l’imposture de la designation du bouc emissaire.

Il nous fournit une comprehension de la fonction des religions. Il faut croire que la verité sur la culpabilité du bouc emissaire, c’est à dire son innocence, mise en evidence par le judaisme et le christianimes est loin d’etre acquis definitivement.

Il n’est que de regarder les position du Patriarche Kiril de l’eglise russe et ses appels à la guerre, pour comprendre le ressort mimetique, de ses predications, si peu chrétiennes et la designation aveugle de l’objet de sa croisade.

L’enjeu en est bien la suprematie d’une eglise sur l’autre dans une rivalité aveugle où l’objet du desir est oublié!.

A la mort de Desmond Tuttu, il fut rappellé que dans un congres inter religieux, lui meme et le DalaI Lama avaent appelé à condamner toute utilisation de Dieu dans la guerre. Aucun autre representant de chacune des religions presentes n’accepta de s’engager dans une telle declaration…

Lucien Lemaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.