Valeurs, vous avez dit valeurs?

Ouf !! il était temps ! nous voilà rassurés. La France peut dormir tranquille, les ministres vont être évalués !!! Les ministres, pas les politiques publiques et, merveille des merveilles, des critères ont été définis.

Mais pour quoi et pourquoi, pour qui ? Point de réponse. Peut-on décemment, évaluer quelque chose ou quelqu’un sans expliciter les valeurs de références, sans se référer à un système de valeur explicite qui fasse sens pour tous les acteurs.
J’ai, d’abord, été atterré qu’un cabinet de conseil de renom se prête à cette mascarade. Et puis je me suis dit qu’au fond, il est peut être sincère et que nous vivons un symptôme de plus du nihilisme contemporain.
J’entends par nihilisme l’absence de valeur des valeurs.

La France, defend, parait il des valeurs intemporelles ? Les valeurs de qui ? valeurs incantatoires, tant il est vrai qu’il ne saurait y avoir de valeurs sans communauté de référence, sans projet lisible et assumé….autrement dit, sans un projet politique à décliner dans tous les secteurs de l’activité humaine, qui fasse sens et autour duquel le corps social puisse se retrouver. Dans le langage de Roger Nifle, c’est le « sens du bien commun ».
Même dans les « business school » , on apprend l’importance de la vision partagée, du sens, de l’identité, des valeurs dans la dynamique de l’entreprise.
Tout cela ne serait il que bluff ? Inapplicable à « l’entreprise France » ou, pire encore, l’habillement décent, comme la référence à l’éthique, d’ailleurs, qui dissimule, justifie la réalité sordide des pratiques.
Evidemment ce nihilisme permet de relire et de donner sens à tous ces comportement douteux qui se multiplient et viennent brouiller les cartes :

  • Monsieur Lagardère peut-il chanter les mérites de la liberté du marché et se faire payer ses plus-values par l’état, avec l’évidente complicité de celui-ci….
  • Monsieur Forgeard peut il invoquer la grandeur de ses responsabilités pour justifier l’énormité de ses revenus et prétendre ne rien savoir de difficultés industrielles que connaît son groupe…..

Il y a là autre chose que de l’incompétence, de la malhonnêteté ou de la maladresse : l’affirmation haut et fort que pour certains, coupés de la réalité vivante du corps social, tout est permis …
Faut il s’étonner qu’ils soient pris au pied de la lettre par d’autres et que c’est les armes à la main et dans la violence que s’affirme, déjà, ailleurs, ce « tout est permis »…

Peut être faut-il y voir aussi, les signes mortifères du déploiement généralisé de la technique (Heidegger) : le libéralisme, coupé du Sens, devient un « rasoir entre les mains d’un singe » et le signe avant coureur de la violence généralisée : celle du tous contre tous.

Qu’on ne s’y trompe pas, que l’on puisse traiter quelqu’un de pute à la télévision et revendiquer le doit au blasphème, construire un roman en instrumentalisant la douleur d’une famille et revendiquer le droit à l’expression, ne relèvent pas de la science juridique mais de l’Ethique.

Cette éthique à laquelle nous invite le visage de l’autre et conduit à nous faire renoncer, y compris à l’exercice aveugle de nos droits, simplement pour ne pas faire de mal…

Ethique et Toc?

Une réflexion sur “Valeurs, vous avez dit valeurs?

  1. Votre billet est très intéressant. Comme vous le soulevez la déconnexion des élites de la réalité des élites du corps social est un problème. Malheureusement, les élites ont tellement professionnalisé la rationalisation et l’intellectualisation qu’ils ne peuvent se rendre compte que sur certains sujets ils sont en dissonance cognitive… L’éthique sans doute résonnera moins creux un peu plus tard…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.